Google+

vendredi 16 février 2018

Mr Mercedes - Stephen King

Titre : Mr Mercedes (Trilogie Bill Hodges #1)
Auteur : Stephen King
Le Livre de poche - Septembre 2016 (VO : 2014)
672p.





Un petit résumé avec votre thé?

❢ Midwest, 2009. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue devant un salon de l’emploi. Soudain, une Mercedes fonce sur la foule, laissant huit morts et quinze blessés dans son sillage. Le chauffard, lui, a disparu dans la brume, sans laisser de traces. Un an plus tard, Bill Hodges, flic à la retraite qui n’a pas su résoudre l’affaire, reste obsédé par ce massacre. Une lettre du « tueur à la Mercedes » va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent.


Et mon avis, je vous l'trempe?

❢ Flash-back sur un livre lu en avril 2017 que j'ai vraiment apprécié. Tellement apprécié -avec Block 46 et Mör de Johana Gustawsson lus dans la foulée- que ça a mis la barre assez haut dans mon échelle de satisfaction pour l'année. J'ai eu un peu plus dur avec certains bouquins suite à ces 3 là. Bref!

❢ Avec Mr Mercedes, Stephen King s'éloigne du style fantastique/horreur pour nous plonger dans un récit policier/thriller. Un tueur fou qui s'évapore dans la nature, un flic à la retraite dépité par la non-résolution de cette affaire, une lettre qui va les lier à nouveau... il n'en faut pas plus pour faire prendre le houmous-ça change de la mayo. Je crois que j'ai tout aimé dans ce livre. J'ai adhéré au style et au ton du récit. Je me suis attachée aux personnages. J'ai été complètement happée par l'intrigue -et de fait, je l'ai rapidement dévoré.

❢ Le style, le ton. Stephen King est un super conteur. Il peut détailler ou digresser, je trouve qu'on ne s'ennuie pas, en général -j'avoue je suis fan, mais c'est vrai que j'ai eu du mal avec les Tommyknockers, justement parce qu'il m'a perdue quelque part à un moment donné. Dans ce livre, j'ai trouvé que tout était "fluide", pas de longueur inutile. Il avance bien dans l'intrigue, s'attarde sur certains passages pour agrémenter le décor, mais sans devenir bavard. Maintenant, je me doute que mon ressenti est raccord avec ma perceptions des personnages.

❢ Les personnages. Bill Hodges est la caricature du flic retraité borderline. Pétri de regrets par rapport au drame de la foire à l'emploi, il dort mal, ne digère pas son retrait de la vie professionnelle. Sans famille, ni attache -à l'exception de son jeune voisin qui s'occupe de son jardin- il pose des regards un peu trop intenses sur le flingue planqué pas loin. Le vilain, aka Brady, avec qui on fait rapidement connaissance, est un vrai beau vilain bien détraqué du bulbe. Aux abords, il y a le voisin, un jeune homme bien sous tout rapport, léger et sympathique; la sœur de la propriétaire de la Merco; et surtout la mère de Brady -les chiens ne font pas des chats-, entre autres. Le tableau ne semble peut-être pas original, mais les personnalités apportent chacune leur pierre à l'édifice.

❢ L'intrigue. Pour moi, elle tient la route -Ahahah Mercedes, route,.... okay je sors. Le fait de savoir, déjà à l'avance, qu'il s'agit du premier tome d'une trilogie accentue aussi l'attrait. Maintenant, Mr Mercedes peut très bien être lu seul. Il a un début et une fin. Stephen King tisse sa toile autour de la construction de ses personnages, met en place ses éléments et nous mène par le bout du nez. Dès le début on fait la connaissance avec le tueur, et toute l'intrigue réside dans le jeu du chat et de la souris entre ce dernier et Hodges.

❢ En bref, plutôt fan du King à la base, j'ai vraiment apprécié son récit policier. Je ne me suis pas ruée dessus dès sa sortie, mais de ce que j'en entendais/lisais, ça me donnait envie de me plonger dedans. Je n'ai pas été déçue du voyage. J'ai accroché au "couple à trois" personnages/style/intrigue, faisant défiler les pages assez rapidement. Une fois le livre refermé, c'est le manque qui s'installe et l'envie de lire la suite... ce qui est bon signe il me semble. Pour ma part, il a accompli sa mission : m’entraîner dans sa spirale, me faire adhérer à ses décors, faire vibrer ma corde curieuse et me donner envie de lire la suite. Un bon polar qui sort de la plume d'un bon conteur.

Moment Bonux 
❢ On en parle aussi là : Lectrice hérétique



jeudi 8 février 2018

Le ver à soie - Robert Galbraith

Titre : Le ver à soie (Cormoran Strike #2) - The Silkworm
Auteur : Robert Galbraith
2014 - Audiolib (17h05) - Livre de Poche (694p)
Lu par Philippe Résimont






Vous prendrez bien un petit résumé avec votre thé?

❢ Deuxième volet de la série mettant en scène le détective privé, Cormoran Strike, et son assistante Robin Ellacott.
Cormoran Strike, détective privé, vétéran de la guerre d’Afghanistan, est devenu "quelque peu" célèbre, suite à la résolution de l'affaire "Lula Landry" -Cf. L'appel du Coucou. Il ne roule pas sur l'or, mais les clients se succèdent plutôt bien dans son bureau de Londres. Ce qui lui permet de pouvoir rémunérer sa secrétaire, Robin. Sollicité par la femme d'un auteur connu, sans être trop célèbre, pour retrouver son mari disparu, Strike accepte le travail. Une enquête qui l'entraîne dans les méandres du monde littéraire...mais bien loin du roman à l'eau de rose.

Et mon avis, je vous le trempe?

❢ Choisi par mon binôme pour notre défi mensuel, c'est avec grand plaisir que je me suis replongée dans les aventures de Cormoran Strike. Vu que j'avais découvert le premier tome en livre audio, j'ai continué sur ma lancée et franchement, ça me plaît beaucoup.

❢ Côté média. C'est avec le premier tome que j'ai vraiment commencé à adhérer à la lecture audio. Avant, j'avais un peu difficile de me concentrer, de trouver le moment. Ici, hop hop avant de m'endormir le soir, en faisant un peu de marche, pendant mes courses, et même... en bagnole -seule, hein. Franchement, quand tu as la flemme de tourner les pages, c'est un bon plan. Maintenant, je pense que ça prend plus de temps "à lire" que si on le fait soi-même... mais ce n'est pas la même expérience. Le tout c'est surtout de tomber sur un.e narrateur.rice qui nous convient. Philippe Résimont est au micro de ce deuxième tome -après Lionel Bourguet pour le tome 1 et qui revient au tome 3-  et on ne peut pas nier son talent pour la lecture à voix haute.
En gros, je vais de toute façon renouveler l'expérience avec le tome 3.

❢ Côté contenu. Ce n'est plus un secret, mais c'est JK Rowling qui se cache derrière le pseudo Robert Galbraith. De mon point de vue, que cela soit dans le livres fantastiques, dans le roman adulte ou ici, dans le polar, j'aime vraiment sa plume. Elle me promène, m'emmène dans son univers, je passe vraiment d'agréables moments en sa compagnie. Sa manière de raconter les histoires est accrocheuse, assez détaillée sans se perdre dans des lourdeurs "inutiles". Loin d'être un spectateur lointain, je trouve que l'on est bien intégré au cadre, et que Galbraith donne bien les moyens de visualiser ses décors -en plus ça se passe ne majeure partie à Londres, et je kiffe Londres... du coup... ok je perds de mon objectivité.

❢ On ne va pas crier à la grande originalité ici, car on reprend une recette qui fonctionne plutôt pas mal, à savoir une enquête policière menée par deux comparses qui apprennent à se connaître petit à petit. Je suis assez fan. Pour autant que la recette soit bien exécutée ceci-dit. Et ici, ça marche bien sur moi. J'apprécie vraiment de suivre les pérégrinations de Cormoran et Robin. Même si les personnages ont leurs complexités, problèmes et fêlures, on reste quand même dans un ton léger. Attention que ça ne veut pas dire qu'on n'a pas de scènes scabreuses parfois, mais si je devais faire une comparaison, je sens ce duo plus proche de celui de Camilla Lackberg, que de celui de Johanna Gustawsson -et là, dans la foulée je te glisse le nom de deux auteurs de polars que j'apprécie vraiment, avec un super gros KIF pour Gustawsson (LISEZ BLOCK  et MÖR!!!!)- où le ton et l'ambiance sont plus graves.

❢ J'ai trouvé que l'intrigue était bien menée, même si l'auteur n'hésite pas à nous balader pour éviter de trop vite nous mettre sur la voie du coupable. Mais on est clairement dans le Whodunit?! Les pièces sont assemblées au fur et à mesure, on se prend au jeu de la résolution, sauf qu'au détour d'un non-dit ou d'une cabriole, Galbraith arrive quand même à nous surprendre. On fait partie de la team des enquêteurs.

❢ En bref, j'accroche vraiment bien à la série Cormoran Strike. Avec un style assez léger, malgré certains sujets sensibles, l'auteur nous plonge dans une intrigue un peu tordue et travaillée. On ne va pas non plus se casser le chou à comprendre, le but est de passer un bon moment, un moment de détente. La recette du duo selon Galbraith a bien pris sur moi, et je suis vraiment attachée aux personnages, ayant envie d'en savoir plus sur leur personnalité et leur "vie privée". Cormoran revêt bien le paletot du détective abîmé, fêlé, un peu grincheux sur les bords, mais fort sympathique dans le dedans. Sous des abords de fille dépendante, Robin cache aussi sa part d'ombre -qui n'est pas encore dévoilée dans ce tome. On sent bien qu'elle a de la ressource et qu'elle n'est pas aussi lisse qu'elle pourrait le laisser paraître. Pour moi, c'est clairement une affaire à suivre.



dimanche 4 février 2018

Défi ValériAcr0 #5.12 - La sélection de février 2018

Cinquième round pour ce défi mensuel en compagnie d'Acr0. Surprises et dégommage de Pile A Lire (aka PAL) au programme: chaque mois, nous pêchons dans la PAL de "l'autre" pour en dénicher une lecture. Le binôme a le mois courant pour effectuer sa lecture, et jusqu'au 5 du mois qui suit pour poster sa chronique. C'est sport! Très sport! A tel point qu'on s'est ménagé quelques jokers pour pallier aux manquements (lecture tardive, chronique en retard, ton chien qui mange ton livre, ou une séance d'aqua-poney...) -notre système de gages/jokers étant en cours de restructuration, des informations complémentaires vous seront transmises dans le courant des semaines à venir- En gros, on va diminuer le nombre de joker et se balancer du gentil gage à la face. Ça sera plus amusant. Reste à établir cette liste de gages.


Janvier, premier mois de l'année...


❢ Pour ce début, qui est en fait une fin pour notre défi -vu qu'il se termine en février- Acr0 m'a envoyé faire un petit tour en Angleterre aux côtés de Cormoran Strike. Cette plongée dans le deuxième tome de la série mettant en scène le détective privé, sorti de la plume de Robert Galbraith, m'a permis de me remettre à la lecture audio. MUCH plaisir. Je n'ai pas eu facile lors de mes premières expériences, mais j'y ai vraiment pris goût avec Le charme discret de l'intestin, et ensuite L'appel du Coucou, premier opus de la saga Strike. Bref, Le ver à soie, m'a vraiment plu. Ma chronique [à venir].
Pour égayer son mois de janvier, j'avais choisi pour ma pote un Free bird books, aka Nous rêvions juste de liberté de Henri Loevenbruck. Sa chronique.


Février, pour bien terminer


❢ Nous voici presqu'arrivées au terme de cette cinquième année de défi. 5 années accomplies. 5 années de surprises, bonnes et parfois plus surprenantes. Je pense qu'on n'est pas prête à lâcher l'affaire. C'est tout de même une bonne tranche d'amusement, et ça aide surtout à faire sortir certaines choses qui, parfois, traînassent, on se sait pourquoi, dans notre Pile A Lire. En gros, on kiffe toujours bien notre jeu.

Je vais remettre le sujet sur le tapis, mais vu que la Pile d'Acr0 a fondu comme neige au soleil, mes choix sont plus restreints pour coller à l'une ou l'autre thématique du mois -la gentille a quand même mis à ma dispo une wishlist de lecture, dans laquelle je peux quand même piocher parfois. A la base, je voulais lui sortir un vieux bidule, un des derniers vieux bidules, entrés avant 2014... puis j'ai tilté sur un titre et un résumé, et j'ai finalement choisi un des derniers entrés. Au passage, je saluais ausi le fait qu'elle n'avait grillé aucun joker cette année -d'ailleurs je me demande si elle en a grillé un, une fois, dans sa vie. Cette fille est tenace!!-

 La contre-nature des choses, Tony BURGESS



❢ Sa réaction à chaud.

Nous fêtons bien notre cinquième année accomplie. Je ne flanche pas, car j'ai une technique infaillible. Je commence la lecture le plus tôt possible (après le 1er du mois). J'ai acquis ce titre hier, c'est on ne peut plus frais !


❢ Tu es familier du principe maintenant, donc tu sais qu'Acr0 a aussi choisi un titre pour ma pomme. Pour le découvrir, je t'invite à suivre le chemin qui suit.....