Google+

Index dynamique

jeudi 30 mars 2017

Ce délicieux Dexter - Jeff Lindsay

TITRE : Ce délicieux Dexter (Dexter #5)
AUTEUR : Jeff Lindsay
Points - novembre 2011
419 pages









Retour sur investissement

❢ Je continue ma progression dans cette série en compagnie d'Acr0 -#partenairedanslecrime. Je pense que si j'ai continué la série au-delà du tome 2 que je possédais déjà, c'est parce que le concept Lecture Commune avec elle, est chouette. J'aime bien ce principe d'échange autour d'un livre. C'est un peu notre club de lecture privé, international et électronique. En même temps, au bout de 5 tomes, j'ai quand même envie de savoir comment ça va se boucler c't' histoire -tu sais ce que tu veux toi!

❢ Loin de moi l'idée de découdre tout le travail de l'auteur, la série Dexter est sympa, mais ça n'est pas un "incontournable". J'avais plutôt bien résumé ça dans le "En bref" ma chronique sur le tome 4. En gros dans sa saga, Jeff Lindsay nous donne à suivre un (anti-)héros assez décalé, pas adapté au monde, qui ne sait pas vraiment comment réagir pour avoir l'air normal, et c'est surtout ce côté là que je trouve comique. Les interactions qu'il noue avec les autres personnages sont souvent épiques et sa voix intérieure nous accompagne tout au long de notre lecture. Du point de vue de l'intrigue, ça démarre plutôt pas mal en général -wais sauf pour le tome 2 qui ne m'avait pas trop plu. Lindsay sait attiser la curiosité de son lecteur. Par contre, je lui reproche de boucler ses scènes finales de manière un peu trop facile. Il monte un bazar qui tient la route, puis pouf, pouf, chacun rentre chez soi -bon c'est quand même un fameux reproche là.


Finalement, est-ce qu'on le suit toujours pour ses intrigues?

❢ Maintenant que je me pose la question, je me le demande vraiment. C'est certain que dans un sens, j'ai envie de savoir comment cette histoire va tourner et ce qui va advenir de ce cher Dexter. J'aime bien faire le lien avec ce qui se passe dans la série télé et les différences, etc. Mais, c'est clair que je sais aussi d'avance que le twist sera plus court que celui de Saint Tropez -okayyy pour la mauvaise référence, c'est par là -->tu sors. Dans l'ensemble, ce n'est pas un mauvais divertissement. Sans être de la grande littérature, le style de l'auteur a quand même le mérite de se lire facilement, et de manière fluide. On est baladé entre la petite voix de Dexter et des dialogues qui s'équilibrent bien, en apportant chacun leur petite touche piquante et humoristique. Les rapports entre les personnages sont parfois cinglants, Dexter se montre volontiers cynique. J'ai quand même ri durant certaines scènes quelques peu épiques.

Et en gros? [spoil alerte, un peu quand même, mais pas trop]

❢ En bref, dans cette nouvelle aventure du serail killer  préféré de votre mamy, Dexter devra faire face à deux événements qui promettent de chambouler sa vie. Le premier c'est la naissance d'un enfant et l'arrivée d'une humanité naissante. La seconde, le retour d'une personne dont on n'imaginait pas le retour -dis tout de suite que tu l'avais oublié! Oui, c'est pas faux!- Le tout prenant place dans une intrigue mêlant enlèvement et cannibalisme, avec quelques rebondissements un peu What The Fuck, mais dans la joie et la bonne humeur. Je lui reproche la facilité avec laquelle l'auteur se sort de situations scabreuses et se sort de son intrigue tout court. Du côté des personnages, je souligne le fait que Déborah est beaucoup moins insupportable (à mes yeux) que dans le tome précédant. C'est léger et ça se lit sans trop de prise de tête. En gros, je vais quand même finir la série.

❢ Moment Bonux : la chronique d'Acr0.

#Lu dans le cadre de notre défi mensuel


8 commentaires:

  1. Notre club de lecture privé tant chéri ! (avec le défi) (parce qu'on s'marre bien). J'arrive à la même conclusion que toi : si on n'accroche pas au personnage, il vaut mieux quitter cette série littéraire. Clairement, entre l'intrigue diluée, la résolution finale trop facile et les personnages féminins ratés, il faut trouver son intérêt ailleurs. Ce qui est mon cas : je me marre bien à voir Dexter évoluer parmi les humains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai super ri lors du passage "je vais chercher ma femme et ma fille à l'hosto" (enfin clairement sa fille... sa femme, il s'en fout quand même un peu :-))
      Mais c'est vrai que pour le reste... ça casse pas des briques :-)

      Supprimer
  2. Ah! J'ai un ressenti plutôt similaire à AcrO de Livrement. J'en garde un bon souvenir. Mais, il faut aussi dire que je n'en attendais pas grand chose.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment ça... Pour le premier, tu t'attends à qqch de "super-top", puis après ta lecture, tu comprends qu'en fait non. C'est sympa, mais sans plus.
      Là c'est clair que c'est la curiosité de connaître le dénouement qui me tient. Je suis trop loin dans la série pour y renoncer #sadomaso :-) (bon c'est pas de la torture mentale, ça va quand même)

      Supprimer
  3. Est-ce que ces livres apportent quelque chose de plus que la série ?
    hashtag partenaires dans le crime, j'ai ri XD

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. lol non en fait. Ce sont deux chemins différents sur une base commune.
      Les intrigues se bouclent sur un tome (Dans la série, ça déborde quand même d'une saison à l'autre parfois). Maintenant, c'est vrai qu'avec le retour d'un personnage mystère... ça "relie" un peu quand même (alors oui t'as de la continuité dans l'évolution des personnages).
      Je suis curieuse de voir ce que le final va donner sur papier.

      Supprimer
    2. "Je suis curieuse de voir ce que le final va donner sur papier." -> en effet. Pour savoir si c'est aussi craignos que la série :D

      Supprimer
    3. héhé :-)
      Je ne sais toujours pas si je me sens volée ou pas (violé, comme dirait un ami par rapport au final de Lost).

      Supprimer