Google+

Index des auteurs

dimanche 28 décembre 2008

Cathy's book - Weisman, Stewart, Brigg


Attention, ce journal appartient à Cathy, jeune fille de 17 ans. Elle vit seule avec sa mère depuis le décès brutal de son père. Elle a du mal à s'accrocher à ses études, au grand désespoir de sa meilleure amie Emma. Le pire de tout, Victor, son petit copain, vient de la larguer. Cathy décide de percer le mystère Victor en allant fouiller chez lui. Ce petit délire va la mettre sur la route d'une enquête qui dépasse tout ce qu'elle aurait pu imaginer.
Ce livre m'a d'abord attiré par sa forme. Présenté comme un vrai journal, avec jaquette en carton dur et élastique pour le fermer, il nous réserve des surprises. A peine ouvert, on tombe sur une pochette contenant les indices trouvés par Cathy durant son périple : bout de serviette, coupures de journal, lettres, menu de restaurant... Ensuite, d'un bout à l'autre, le texte est illustré par des dessins de Cathy, qui apporte une bonne dynamique au récit.
Pour ce qui est du texte, je pense qu'il est assez bien écrit. Même si on se plonge dans la vie d'une ado, on ne tombe pas dans le cliché "neu-neu". Un bon rythme : pas de longueurs, on va de rebondissement en rebondissement. Une intrigue haletante : quand on entre dans le récit, difficile de s'en détacher, à en rêver la nuit... sans dourte lié à la forme Journal.
Une suite est prévue pour ce bouquin qui se termine sur des points de suspension.
Une affaire que je risque fort de suivre!
Ps : les numéros et sites mentionnés dans le texte ne sont pas fictifs... (par contre, j'ai testé le numéro de téléphone de la couverture, qui n'a pas fonctionné... peut-être est-ce restreint à la France...)
Ma note : 3,5 étoiles
Bayard Jeunesse, 2008, 191 pages
D'autres avis : Lily, Clarabel

samedi 27 décembre 2008

Sur la plage de Chesil - Ian McEwan


Angleterre des années 60, avant la révolution sexuelle.
Edward vient d'épouser Florence. Il est impatient et effrayé. Impatient de voir arriver la nuit de noce, effrayé à l'idée de ne pas être à la hauteur. Florence vient d'épouser Edward. Elle est effrayée et rebutée. Effrayée par la future nuit de noce, rébutée par le contact d'un corps avec le sien. L'histoire débute alors que les jeunes mariés sont dans la suite nuptiale, à prendre leur repas. Un roman à deux voix, qui nous fait entrer dans la tête d'Edward et de Florence. Petit à petit on découvre leur histoire et les sentiments qui les animent. Un livre court qui développe la psychologie des personnages, jusqu'au dénouement final, sur cette plage de Chesil.
Je me suis plongée dans ces pages avec beaucoup de plaisir, happée par la naïveté et le désarroi des personnages. On se sent impuissant face à cette jeunesse bercée de clichés et diluée dans une société au moeurs qui vont les conduire à leur perte.
Je découvre ici un auteur qui m'a séduite avec son écriture, simple, fluide, mais forte. A nouveau, un auteur que j'aimerais découvrir un peu plus.
3,5 étoiles
Gallimard, 2008, 148 pages

jeudi 25 décembre 2008

Lacrimosa - Régis Jauffret


Auto-fiction made in Jauffret. Je découvre cet auteur avec ce titre.
Dans Lacrimosa, Régis Jauffret écrit des lettres à Charlotte, une ex, qui s'est suicidée. De l'au-delà, elle lui répond à coup de mots cinglants et grinçants, le remettant à sa place.
Le récit s'ouvre sur une description du dernier jour de Charlotte. Très vite, à la réalité froide se substitue une plongée dans un imaginaire un peu loufoque. Régis raconte l'histoire de Charlotte à sa manière. Ce qui n'est pas du goût de la jeune morte, elle conteste et décrie les pratiques des auteurs se nourrissant "des cadavres et souvenirs, tels des charognards". Faire revivre un disparu à travers l'écriture est un fantasme. Dans le néant tu es, dans le néant tu resteras? Sous le couvert de la fiction, l'auteur peut-il exploiter la réalité à sa guise?
Dans ce roman, l'auteur se retrouve face à lui-même. Un vrai-faux dialogue qui serait plutôt un monologue schizophrène. Un roman émouvant, une remise en question face à une disparition brutale. On n'est pas dans la mièvrerie. Le va-et-vient entre l'auteur et sa muse apporte un dynamique intéressante.
Une belle découverte de la rentrée littéraire 2008, un roman qui me donne envie d'aller plus loin dans l'univers de Jauffret.
4 étoiles.
Régis Jauffret, Lacrimosa, Gallimard, 2008, 217 pages.
L'avis de Laëtitia (mise en scène du livre) : ici
Son avis sur le livre... ici

samedi 6 décembre 2008

BABELIO et MASSE CRITIQUE - 4ème

Masse Critique revient !
“Recevez chez vous gracieusement des livres et faites en votre critique publique, bonne ou mauvaise, comme bon vous semblera. Il n’y a rien d’autre à comprendre : un livre en l’échange d’une critique, c’est aussi simple que ça.

Cliquer sur le logo pour participer

Texte pompé chez Madame Charlotte...

3 ans...

Le 1er décembre 2005, j'ai ouvert une porte avec un petit mot. Le 15 décembre 2005, je postais ma première note de lecture.
Voilà donc déjà 3 ans que je me suis installée ici pour partager mes lecture!
J'espère encore durer et partager mes lectures... lire toujours plus et écrire plus régulièrement!!
J'espère aussi... bin avoir des lecteurs ;-), c'est plus sympa quand on veut partager...

Pour l'heure, je prévois de mettre mes lectures à jour ce Week end!