Google+

Index des auteurs

samedi 29 juillet 2006

Combustion, Patricia Cornwell - 3,5 étoiles


Neuvième tome de la série "Kay Scarpetta" , dans ce tome notre médecin légiste doit faire face aux agressions d'un tueur pyromane. L'histoire débute avec l'incendie du ranch d'une célébrité des médias. Rien n'a été épargné, pas même ses chevaux. L'incendie aurait pris dans la salle de bain, mais le point de départ du brasier est assez mystérieux. Un corps gît également dans la baignoire. Il ne s'agit pas du propriétaire des lieux. Alors que Kay était sensée prendre quelques jours de vacances avec Benton, son compagnon et profiler "retraité" du FBI, elle annule ses projets pour se lancer sur l'affaire. A cet évènement s'ajoute l'évasion de l'hôpital psychiatrique de l'ennemi jurée de Kay et de sa nièce Lucy, Carrie Grethen.
Voici une intrigue bien ficelée, dévorée en quelques jours, où je retrouve une héroïne que j'apprécie beaucoup et que je suis depuis maintenant 10 ans. Les aventures de Kay Scarpetta ne se borne pas seulement à une suite de crimes. Ce qui est intéressant, c'est de pouvoir suivre le parcours psychologique et personnels des personnages. Nous avons appris à les connaitre, à les apprécier ou à les détester. Ici, l'enquête ne se termine pas en 400 pages et quelques, en une semaine que peut durer l'histoire. On est également familiarisé avec un tueur que nos héros vont traquer pendant plusieurs tomes et tenter de mettre hors d'état de nuire.
L'enquête principale est bouclée, mais elle est bien souvent liée aux tribulations d'un tueur en série complètement dingue qui s'en sort... pour le moment.
Un bon policier pour les vacances. Un bon moment de détente et de lecture.
Preuve de ma fidélité... je suis déjà plongée dans le tome suivant, "Cadavre X"... où Kay doit faire face à des difficultés supplémentaires suite aux évènements de Combustion.

L'ombre du vent, Carlos Ruiz Zafon - 4,5 étoiles


L'histoire débute l'année des 10 ans du narrateur, Daniel Sempere. Cela fait déjà 6 ans qu'il a perdu sa mère. Il vit dans la Barcelone post-guerre civile avec son père, modeste bouquiniste. Dans la brume d'un matin de 1945, le père décide d'emmener Daniel dans un endroit mystérieux, sur lequel il devra garder le secret : "Le cimetière des livres oubliés". Dans cet endroit sont cachés des centaines de milliers de livres. Conformément à la tradition, le jeune garçon doit choisir un livre parmi tous ceux qui sont cachés dans ce formidable labyrinthe. Daniel va tomber alors sur le livre d'un certain Julian Carax, l'ombre du vent. Fasciné par l'auteur, le jeune garçon va dès lors partir à la recherche de son passé, de son histoire.
Commence alors un long cheminement qui va durer plus de 10 ans. Parcours initiatique, intrigue brumeuse et mystérieuse. Le lecteur est transporté dans le monde merveilleux des livres, dans des tableaux marqués par l'histoire, dans une atmosphère gothico-romantique. On ne peut que se laisser prendre au jeu de la recherche. Julian Carax prend vie. Le lecteur est pris dans la fiction, qui en devient presque réalité...
De nombreux personnages parcourent ce récit. Au départ, c'est un peu "difficile" de s'y retrouver. Néanmoins, on se familiarise assez vite, au fil des rebondissements, avec tous ces protagonistes. Certains sont très attachants, d'autres complètement détestables, mais il y a aussi ceux qu'il est plus difficile de cerner.
Un roman qu'on n'a pas envie de lâcher, même lorsque la dernière page est tournée, on a du mal à se détacher de cet univers livresque. Un beau moment de lecture. Le côté "historique" apporte son lot de magie et d'étoiles.

mercredi 19 juillet 2006

Chaud, chaud l'été...

Aahh enfin la chaleur et le soleil... un temps idéal pour se planter sous un arbre avec de bons bouquins. Je ne vois vraiment pas ce qui m'empêche d'avancer dans mes lectures... ah si, tiens un détail... je dois m'enfermer dans un bureau chauffé à plus de 32 degrés.
Un détail me direz-vous...
pfff et avec les travaux dans la maison, je n'ai pas beaucoup de temps pour me vautrer avec mon bouquin. Résultat, il y aura déjà un mois demain que je suis plongée dans mon "ombre du vent". Ok c'est pas un bouquin de 100 pages, mais quand même.
Enfin, ça me plait quand même beaucoup.
Quand je vais me coucher (que ce soit la semaine ou le week end après les travaux), je me plonge dans mon livre, mais mes yeux décroche après une dizaine de pages et se ferment...
Enfin, j'ai tout de même lu quelques BD (Tamara, les filles, et Nana... Lou en attente).
Allez, je vais profiter de mon hamac et dévorer les 200 dernières pages!!!

mardi 11 juillet 2006

Nana, t. 5 à 8, Ai Yazawa - 4 étoiles

















Après un petit arrêt et des critiques laissées en suspens, je me suis replongée dans la série Nana et j'ai dévoré le tome 8. Tout au long des 4 tomes, le groupe punk de Nana, la brune, se développe et prend de l'ampleur. Ils assurent en concert. Peut-être que son rêve de surpasser le groupe de Ren va enfin se réaliser.
De son côté, Nana, la blonde, replonge dans une nouvelle histoire d'amour avec Takumi... du groupe rock de Ren. Ce mec est imbuvable avec les filles et imbus de sa personne (oui je commence à bien le détester celui-là avec ses manières). Mais Nana se rend vite compte que ce mec n'est pas pour elle, qu'un autre garçon, beaucoup mieux, est là et attend une opportunité de faire sa vie avec elle.
Il suffit d'un battement d'aile de papillon pour faire basculer une vie... et le papillon s'est posé sur l'épaule de Nana la blonde. Une évènement va bouleverser le cours de l'histoire et sans doute tout remettre en question... mais là c'est la fin du tome 8... je fonce dans le 9

Les filles t.4 : Telle mère, telle fille, Christopher - 4 étoiles


AAH, voilà la fin du 4ème tome! Et je pense que le 5ème n'est pas encore sorti.
Comme les épisodes précédents, ce dernier édité finit sur un gros point d'interrogation!
Chloé a disparu... pourquoi, ça on le comprend au long de l'album (et je ne vais pas vous gâcher la lecture). Ok juste ça : les choses semblent s'arranger pour les autres filles. La vie reprend son cours, les tempêtes se calment... mais pour Chloé...
Je suis très contente d'avoir découvert cette série et je me réjouis de pouvoir en connaitre la suite.
En attendant, je me replonge dans la série Nana, qui n'est pas finie non plus... et qui commence à s'emballer...
Allez les auteurs et dessinateurs!! Au boulot!

Les filles t.3 : Action ou vérité, Christopher - 4 étoiles


Ca y est Anna et Laurent vont pendre leur crémaillère. L'appart est tapissé façon Star wars, mais bon... tant pis. Ce qui sera plus ennuyeux, ce sont les révélations du jeune homme et la découverte de la jeune feme.
Oui je résume par énigme, mais c'est pour préserver le suspense de cette série qui voit évoluer 5 amies confrontées à des choix qui pourront être décisifs pour leur avenir.
L'auteur, bien que masculin, décrit à merveille ce monde féminin. Les filles sont "conformes" à ce que nous pourrions ou avons pu être. Pas de mesquineries, pas de moquerie, Christopher reste honnête et si les jeunes filles peuvent parfois paraitre "sotte", les petits défauts des mecs sont aussi soulignés. Tout ça avec un humour gentil.

samedi 8 juillet 2006

Les filles t.2 : Papier peint, Christopher - 4 étoiles

Ca y est! Anna s'installe avec Laurent...
Mais il y a un hic. Le choix que ce dernier a fait pour le papier peint. Un papier bleu nuit avec des étoiles. En tant qu'inconditionnel de Star Wars, il ne pouvait s'empêcher de recréer ce monde interstellaire chez lui. Et si ce n'était pas le papier peint qui clochait? Et si le frère de Leila, le beau Tariq, gynécologue de son état, était pour quelque chose dans la mauvaise foi que tente de cacher Anna.
Du côté de chez Muriel, ce n'est pas non plus la folle ambiance. Arnold n'est pas rentré seul d'Angleterre. Une belle blonde l'accompagne à la gare. Elle va s'installer chez eux quelques temps. Mais qu'est-ce qui se cache derrière le voyage linguistique de l'anglaise?
Un très beau moment de détente, sympathique et drôle.

Les filles t.1 : Pyjama Party, Christopher - 4 étoiles


Voilà une sympathique série que je viens de découvrir grâce à Dytal.
Nous faisons la connaissance de 5 amies se réunissant pour une soirée pyjama. Loin de leurs 15 ans, Anna, Chloé, Muriel, Leila et Bénédicte, profitent de ces occasions pour papoter... sur leurs relations amoureuses.
Comment envisagent-elles leurs avenirs respectifs, comment se sortir d'une impasse et pourquoi pas dire un peu de mal... ça fait toujours du bien!
Une BD sympathique et comique... à suivre.