Google+

Index des auteurs

dimanche 30 avril 2006

Nana, t.3 - Ai Yazawa - 4 étoiles


J'enchaine les bouquins, comme on enchainerait les épisodes d'une série télé reçue en coffret. J'enchaine les étoiles pour manifester mon contentement à lire cette série.
Un joli graphisme, des images vivantes et débordantes de vie (on pourrait imaginer les personnages marcher et parler réellement), des visages expressifs remplis d'émotions et d'humour.
Dans ce troisième tome, Nana Komatsu (fleur bleue) perd son job dans le magasin de déco années 50/70. Elle en retrouve un autre assez vite-ouf, elle reste une femme indépendante. Entre temps, elle s'active à aider Nana Osaki à reformer un nouveau groupe. Les anciens membres se retrouvent à Tokyo, reste à dénicher un nouveau bassiste.
La suite au prochain épisode... je vais quant même pas tout raconter non!!!

vendredi 28 avril 2006

Lecture en cours : Deception Point

Voilà, j'ai commencé hier ce livre abandonné il y a trois semaines pour le Douglas Kennedy. J'en suis à la page 150 et nous sommes bien loin de l'aventure qui démarre au quart de tour de Da Vinci Code ou d'Anges et Démons. Ici nous sommes plongés dans une intrigue scientifique et un combat politique... tout ce que je rafole en gros ;-)
Est-ce parce que j'en ai entendu de moins bonnes critiques que j'accroche moins? Pourtant, il y en avait quelques bonnes... mais qui le comparait à du Clive Cussler, le genre de truc que je crois que je ne pourrais jamais lire (espionnage à gogo, pas trop ma tasse de thé...)
Vu que je déteste abandonner un livre, je vais persister, je vais m'accrocher... en espérant que l'histoire s'emballe (là à près du quart, on sait enfin le pourquoi de ce qui est la cause de l'éventuelles intrigues qui va lier les personnages...)
Une chose est sûre : je préfère le côté historique-artistique au côté technologique-astrobiopoliticoespionnage (belle contraction que voilà!)

Nana, t.2 - Ai Yazawa - 4 étoiles

Deuxième tome de cette série. Nana part à Tokyo et Nana part à Tokyo. Dans le train elles se retrouvent assises l'une à côté de l'autre et font connaissance. Est-ce une simple coïncidence que ces deux jeunes femmes, portant le même nom et ayant pris une décision similaire se retrouvent côté à côté pour un voyage vers une destination commune?
Arrivée à Tokyo, Nana-fleur bleu décide de se trouver un appart. Arrivée sur les lieux à visiter, elle tombe sur Nana-rockeuse qui comptait également louer ce même appart. Décision est prise : vive la colocation.
Entre humour et émotions, suivre ces deux nanas est très amusant. A de nombreuses reprises leurs discours sont tournés vers le lecteur, comme s'il était le spectateur d'une pièce de théâtre (ou d'une sitcom). Les deux filles sont attachantes. Elles se découvrent petit à petit, marquent leur différence de caractère, mais de nombreux points communs les lient... sans qu'elles le sachent.
A suivre...

jeudi 27 avril 2006

Les pluies ne durent jamais - chronique revisitée...

"Les pluies ne durent jamais en Ecosse" est le premier roman d'un jeune auteur liégeois. Cédric Godart est, depuis deux ans, animateur radio sur Pure FM, après avoir réalisé un long parcours à travers les ondes belges.
Ce roman retrace, pendant 10 jours, le parcours intimistes d'un écrivain à succès. Alors qu'il attend son vol vers Nice, Carl fait la rencontre d'un inconnu dans un salon de l'aéroport. De cette rensontre va naître une correspondance fictive entre Carl et l'individu, le lecteur attentif, l'homme séduisant. La recherche de cet anonyme nous enfonce dans les tréfonds de l'histoire et des souvenirs de Carl. Il nous emporte de Bruxelles à Menton, en passant par Edimbourg et Liège, au gré de son voyage physique et spirituel. Le besoin d'écrire, de mettre à plat ses angoisses existentielles, Carl se libère de ses maux et livre ses fantasmes. Ame en peine en quête de l'amour de l'inconnu et de l'amant qui l'attend.
Ce récit est le fruit de carnets postés par l'auteur, Cédric Godart, quotidiennement sur son blog.
Après une petite adaptation pour la mise en page papier traditionnelle, l'histoire se présente sous la forme d'une succession de courts chapitres. L'auteur joue de son amour des mots et de la belle langue, nous offre des passages crus, mais d'une grande poésie.

mercredi 26 avril 2006

La poursuite du bonheur, Douglas Kennedy - 4 étoiles


Un beau souvenir que va me laisser mon premier livre de Kennedy Douglas. C'était une réelle poursuite du bonheur que de son plonger dans cette lecture. Plus de 770 pages dans lesquelles j'ai été engloutie. J'ai totalement dévoré l'histoire de Sara Smythe. De rebondissement en rebondissement, l'auteur tient le lecteur en haleine. De longs chapitres qui se terminent en point d'orgue. Une suite d'évènements qui jalonnent une vie. L'histoire débute dans les années 90, avec le décès de la mère de Kate Malone. Très vite, nous sommes propulsés dans le Manhattan de la fin de la guerre de 1940-1945 et nous faisons la rencontre de Sara Smythe. Au fil du texte, on se demande le pourquoi de ce flash-back. On finit par le comprendre, plus ou moins, mais au bout d'une petite centaine de page, Sara occupe toute notre attention. La Poursuite du bonheur est un très beau roman, ni trop long, ni trop court. Un roman écrit dans un style fluide, à la première personne, entre-coupé de dialogue entre les personnages, bref vivant et léger. Des mots simples et justes pour raconter une histoire dure et palpitante. Un coup de coeur pour ce roman qui tourne autour de l'écriture, qui donne envie d'écrire. Douglas Kennedy reçoit 4 étoiles de ma part pour son roman. J'espère pouvoir retrouver le même engouement de lecture dans un autre de ses romans.

lundi 17 avril 2006

Nana, t.1 - Ai Yazawa - 4 étoiles


Un petit tour du côté des mangas avec un joli titre, Nana.
Le premier tome de cette série, qui en compte actuellement 12, nous met en situation. Nous faisons connaissance avec deux jeunes filles dont le prénom est synonyme de Bonheur. La première va de coup de foudre en coup de foudre, décide de prendre sa vie en main et d'entrer dans une fac d'arts. La seconde, chanteuse dans un groupe de musicien voit sa vie chamboulée lorsque son copain décide de quitter leur groupe pour en intégrer un autre. De nombreux points communs relient ces deux jeunes-filles. Chacune va décider de prendre son destin en main et cette démarche va les conduire jusque Tokyo... suite au prochain tome!
Ces deux histoires parallèles sont baignées d'humour et d'émotions.
L'histoire est présentée par des jolis dessins en noir et blanc, assez réaliste et agréable à suivre.
Vivement la suite...

dimanche 9 avril 2006

L'affaire Jane Eyre, Jasper Fforde - 4 étoiles


Une petite critique oubliée, mais un bouquin qui en vaut la peine!!!
En débutant cette lecture, on se demande où on est tombé.
L'héroïne porte un nom à coucher dehors, Thursday Next (Jeudi prochain). Son animal domestique est un Dodo (version 1.3, je ne sais plus exactement laquelle... mais il s'agit d'une version rare;-)) Elle est Literatech, OpSpec 27. Son père arrête le temps. D'ailleurs, il a disparu dans une autre époque pour échapper à ses e- supérieurs (il est ex-OpSpec). Thursday revient de la guerre de Crimée qui dure depuis des dizaines d'années, elle pourchasse les "méchants" à travers les bouquins. Un conflit oppose les partisans de Shakespeare et ceux qui pensent qu'il ne s'agissait qu'un pseudo-écrivain, qui cache en réalité le vrai auteur de Romée et Juliette, Richard III et du Songe d'une nuit d'été. Et pourtant nous sommes bien dans les années 80. Une fois familiarisé avec tout ce petit monde, il est difficile de s'en défaire. On est accroché à Thursday comme à une vieille copine, on entre et sort des livres avec elle... En tant qu'adorateur de livres, on a envie de bosser avec elle. L'auteur nous présente un monde à part, différent du nôtre, mais peut-être pas si éloigné. Une très bonne lecture où il n'est pas obligatoire d'avoir lu Jane Eyre pour apprécier. La version anglaise compte déjà 4 romans de cette série, pour la version française, seulement le second tome est déjà disponible sous le titre "Délivrez-moi" (un double sens....???)

mardi 4 avril 2006

Martin Winckler présente "Les miroirs obscurs" - 4 étoiles

Publié aux éditions Au Diable Vauvert, ce livre fait partie d'un triptyque centré sur les séries télés. Ce deuxième tome se consacre à la présentation des séries plutôt fantastiques, policières, noires ou encore de science fiction. De Buffy à Nip/Tuck, en passant par Oz, Six Feet Under, Carnivàle, 24, Soprano, X-Files, Law and Order et ses CSI & dérivés, tout le paysage télévisuelle est balayé. Des plus connues et moins connues, Martin Winckler et d'autres auteurs nous font partager leur passion pour les séries, décortiquent les ficelles de l'élaboration, lèvent le voile sur leur naissance et pour certaines sur leur mort, parfois précoce.
Les fans seront heureux d'avoir ce livre entre les mains. Pour certains (;-)) la tentation de se procurer les versions dvd sera difficile à surmonter, surtout lorsque l'on découvre ce que les mauvaises traductions peuvent faire d'un merveilleux ouvrage.
Le troisième tome est prévu pour le dernier trimestre 2006 et sera axé sur les sitcoms et comédies.
En attendant, je donne un joli 4 étoiles à ces Miroirs obscurs.